127 boulevard Saint-Germain, Paris 6
 01 43 25 85 32
Dr. Paraskevov
Médecin anti-âge et médecine esthétique à Paris

Les bienfaits de l’activité physique sur la santé

Bienfaits de l'activité physique et de la pratique sportive sur le bien-être et le mieux-être

Les bienfaits de l’exercice physique sur la santé ne sont plus à démontrer. L’activité physique a une incidence certaine sur le bien-être et le mieux-être au quotidien. Être en bonne santé génère la beauté, par la jeunesse de l’allure que cela vous procure, par le teint de votre visage et par l’énergie qui se dégage de votre être tout entier.

Manque de temps, surcharge de travail, vie urbaine, les modes de vie ne nous encouragent pas toujours à être mobile et pourtant « bouger » comme « bien manger » est un facteur essentiel de prévention de nombreuses maladies. Cela participe aussi à l’équilibre mental. La sédentarité et la réduction de l’activité physique qui sont le lot de bon nombre d’occidentaux font peser d’énormes risques sur la santé et sur le moral.

Vivre en santé : bouger et bien manger

Plus de force, d’endurance et de souplesse, meilleur moral, meilleure immunité, meilleurs os, meilleur cœur : la forme physique a une influence déterminante sur la santé et sur le bien-être. L’activité physique et l’alimentation sont des actes quotidiens qui peuvent devenir vos clés essentielles pour vous maintenir en bonne santé et prévenir d’une pathologie.

L’activité physique prévient et lutte contre le surpoids, améliore la fonction cardio-respiratoire, tonifie la paroi vasculaire, ralentit la perte de la masse osseuse, améliore la posture en optimisant la masse musculaire, contribue à une meilleure oxygénation du cerveau et à une meilleure régulation du transit intestinal. On observe un effet positif de l’activité physique dans les maladies neuro-dégénératives comme la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer, les maladies inflammatoires chroniques et prévient la survenue des états dépressifs.

Les études montrent l’effet protecteur de l’exercice physique régulier dans la survenue de certains cancers (cancer du colon, du sein, de l’endomètre). Ceci s’expliquerait par la réduction du taux de toxines accumulées dans la graisse viscérale et la diminution du taux de certaines hormones impliquées dans l’apparition de ces pathologies cancéreuses.

Se dépenser n’implique pas de forcement de s’adonner à une pratique sportive intensive. Il est tout à fait possible pour tout un chacun d’intégrer des habitudes simples en intégrant une activité physique suffisamment protectrice au quotidien. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) et son célèbre slogan « bouger, manger », préconise en effet une activité physique équivalente à 30 minutes de marche rapide par jour.

Bien dans son corps, bien dans sa tête

Outre le fait qu’elle permet de mettre toutes les chances de son côté pour rester en bonne santé, l’activité physique amène automatiquement un mieux être général. Lors d’un effort physique de minimum 20 minutes, notre corps sécrète des endorphines, des substances du bien-être qui aident à combattre l’anxiété et le stress.

La pratique sportive améliore la qualité de la vie, favorise la résistance à la fatigue, diminue l’anxiété, aide à se relaxer et améliore considérablement la qualité du sommeil. Elle constitue en cela un des meilleurs remède anti-âge.

La marche rapide, un outil simple pour tous

La marche est l’activité physique la plus simple et la plus facile à mettre en œuvre au quotidien. Elle ne demande aucun équipement particulier et s’intègre dans la vie de tous les jours. La marche à pied peut sembler à première vue anodine mais 30 à 45 minutes de marche par jour peuvent faire la différence entre maintenir son poids ou être gagné par l’embonpoint. Même une légère augmentation de l’activité physique s’accompagnera d’importants effets positifs sur la santé.

Comme on l’a cru, il n’est pas nécessaire d’avoir une activité physique ininterrompue pendant 30 à 40 minutes : trois périodes de 10 minutes dans la journée procurent autant de bénéfices qu’une période unique de 30 minutes. De plus, si un minimum de 10 minutes d’affilée est nécessaire pour des bienfaits concernant la santé à long terme, des activités courtes (monter l’escalier, par exemple) demeurent efficaces pour des bienfaits à court terme (renforcement des muscles, souplesse, etc.). Le tout est de maintenir un rythme pour ressentir l’effort dans l’exercice physique.

Freiner le vieillissement

Des recherches menées dans le cadre de la médecine anti-âge démontrent que la moitié de la perte d’autonomie observée dès l’âge de 60 ans est attribuable à un mode de vie sédentaire plutôt qu’au vieillissement lui-même. Les données sont claires : l’activité physique est efficace pour augmenter la longévité. Cette dernière ne cessant de s’allonger, il y a tout bénéfice à vieillir le plus en forme possible et prolonger ainsi votre jeunesse. Une étude danoise montre une augmentation de l’espérance de vie de 6 ans en moyenne chez des joggeurs réguliers, comparés à une population sédentaire.

Être motivé et persévérant

L’important est de faire le bon choix pour réussir sa quête vers une vie physiquement plus active. La bonne activité sera celle qui correspond à vos goûts, qui répond à vos besoins et qui respecte vos capacités (physiques et financières).

Dans le domaine de l’activité physique, les études sur la persévérance sont formelles : le plaisir doit être le premier critère de sélection. On doit avoir envie de pratiquer l’activité physique choisie une fois, une autre fois, puis une autre fois encore, jusqu’à ce qu’elle devienne une habitude de vie.

A côté de vos penchants personnels, il est important que vous soyez attentifs à vos besoins. L’activité physique permet de joindre l’utile à l’agréable, autrement dit, de s’amuser tout en améliorant sa santé. Cependant, il faut pour cela identifier à quels besoins liés à la santé on souhaite répondre. L’idéal serait d’identifier, après une évaluation complète de votre condition physique par un médecin les améliorations prioritaires : l’endurance cardiovasculaire, la vigueur musculaire (force et endurance), le contrôle de votre masse maigre/grasse, la flexibilité, la capacité de relaxation.

Une activité qui pourrait vous séduire peut s’avérer inadaptée en raison d’une limite physique imposée par un problème de santé. Si votre endurance est faible ou très faible, il faudra vous remettre en forme avant d’entreprendre une activité exigeante et établir un retour progressif quelque soit l’activité choisie.

Si vous êtes décidé à pratiquer régulièrement une activité physique, vous avez l’embarras du choix pour trouver celle qui vous convient, la plus adaptée à vos besoins. Citons parmi toutes les possibilités qui s’offrent à vous : le footing, le cardiotraining, la musculation, la natation, le Yoga, la Taï Chi, …

Le sport, bon pour le moral ?

Les adeptes du jogging vous diront tous qu’ils connaissent au bout de 15 à 30 minutes un phénomène où l’esprit atteint un état légèrement euphorique où les pensées sont spontanément positives et même créatives. Le phénomène est attribuable à des hormones appelées endorphines, libérées dans l’organisme pendant l’effort.

Des recherches récentes ont démontré que l’exercice physique peut être aussi efficace que les médicaments pour soigner la dépression. Le dosage de l’activité a son importance – tant dans l’intensité, la durée que la fréquence –, trop n’étant pas mieux que pas assez. Le consensus chez les chercheurs semble être que 20 minutes à intensité moyenne, trois fois par semaine, suffisent pour obtenir un effet sur la partie du cerveau qui module l’humeur.

Vous souhaitez me poser une question concernant le veillissement et la pratique sportive :


Autres articles :

Qu’est-ce que la médecine anti-âge ?

Médecine anti-âge

La médecine anti-âge ou médecine morphologique est une discipline médicale dont le but est de prévenir, prendre en charge et accompagner le processus naturel du vieillissement.

Bilan hormonologique et sexualité

Hormonologie et sexualité

Un bilan hormonologique approfondit permet de détecter d’éventuels dysfonctionnements (physiologiques ou sexuels) et de proposer une prise en charge adaptée.

Amélioration de la peau du visage par un peeling chimique

Micronutrition et Nutrithérapie

La micronutrition (ou nutrithérapie) est basée sur la compréhension des mécanismes complexes d’interactions entre l’organisme vivant et son environnement.

Bienfaits de l'activité physique sur l'organisme et le viellissement

Activité physique

Les modes de vie ne nous encouragent pas toujours à être mobile et pourtant « bouger » comme « bien manger » est un facteur essentiel de prévention de nombreuses maladies.

Accompagnement psychologique du processus naturel du vieillissement

Accompagnement psychologique

Le vieillissement est un processus complexe et multifactoriel qui prend en compte non seulement des évolutions physiques que psychologiques, sociales ou affectives.